Salwa Al Matairi est une sainte femme.

Partant d’un constat accablant comme quoi le problème de l’adultère des hommes est un fléau dévastateur qui peut détourner les jeunes de la religion (voir l’affaire DSK),  elle  propose la légalisation des esclaves sexuelles afin de préserver l’harmonie des foyers musulmans.

Il faudrait plus de politiciennes féministes comme elle en France.


A conséquence :

Avec mon beau frère on décidé de se lancer dans le commerce des esclaves sexuelles Hallal. En prévision, on a déjà aménagé un espace de vente convivial dans son garage pro-palestinien et préparé une série de slogans commerciaux agressifs et équitables, genre :

«Une vidange : Une esclave sexuelle offerte ».

Cet été on part en Egypte pour acheter de la copte.

Hadj Bernard Abou Al Lorrain, Imam féministe importateur de stabilité familiale

Une faute d'orthographe, une erreur à signaler ? Une précision à apporter ? Des sous à nous envoyer ? Ecrivez à bernard5743@hotmail.fr