Depuis que j’ai été élu imam salafiste en chef de la mosquée islamiste de mon quartier, j’ai entrepris des démarches administratives pour pouvoir ouvrir un centre d’entrainement commando à destination des enfants (et aussi des adultes) désireux d’acquérir des connaissances théologiques solides en matière de guérilla urbaine, comme le prouve ce reportage :

Ma démarche se heurte aujourd’hui à l’aveuglement idéologique de la mairie sioniste pro-israélienne de ma ville.

C’est pourquoi je sollicite en désespoir de cause, l’aide des authentiques démocrates amoureux de sports et soucieux de la préservation des idéaux de la paix, de la justice, de la tolérance et de la liberté de pouvoir s’entrainer au maniement des explosifs, pour me venir en aide.

gymnastique salafiste

Djihad et développement durable : Un esprit saint dans un corps saint

A tous ceux là qui ne voudraient pas me venir en aide : Je souhaite les prévenir qu’ils s’exposeraient à des représailles que je condamne par avance (Je ne maitrise pas les réactions de mon beau frère Abou Gustave, qui reste très perturbé par l’agression dont a récemment été victime le cher Ben Laden).

Gustave

Mon beau frère Abou Gustave. Il est très pieux mais faut quand même pas trop le faire chier.

On donne qu’est ce qu’on veut à partir de 50 euros.

Hadj Bernard Abou Al lorrain, imam ami des enfants

Une faute d'orthographe, une erreur à signaler ? Une précision à apporter ? Des sous à nous envoyer ? Ecrivez à bernard5743@hotmail.fr